Des passeports pour blanchir de l'argent ou frauder le fisc

France 2

Les visas dorés sont dans le viseur de l'OCDE. Ils seraient devenus le nouveau moyen de blanchir de l'argent ou de frauder le fisc. Il s'agit de permis de résidence délivrés en échange d'un investissement, comme à Malte ou à Chypre. Des centaines de millions d'euros sont en jeu.

De l'argent contre un passeport : l'offre est faite par de plus en plus de pays et de paradis fiscaux, officiellement pour attirer des capitaux étrangers dans ces territoires isolés. Un système légal, mais aujourd'hui utilisé par des fraudeurs pour échapper au fisc ou blanchir de l'argent. Le montage passe alors par trois pays et le pays d'origine n'en sait rien.

Appel à témoignages

L'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) tire la sonnette d'alarme. Des centaines de millions d'euros passeraient ainsi sous le radar des états. Malte, le Portugal ou encore Chypre, au total plus de 90 pays dans le monde proposeraient des passeports dorés. Pour mieux cerner le phénomène, l'OCDE lance un appel à témoignages à toutes entreprises ou personnes disposant d'informations sur les dérives du système.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne