Les appels concernant le prélèvement à la source seront gratuits à partir du 1er janvier

Un centre des finances publiques. 
Un centre des finances publiques.  (MAXPPP)

Il n'y aura plus d'appel surtaxé à l'administration et aux services publics d'ici 2021, le temps d'honorer les contrats en cours, précise le ministre Gérald Darmanin. 

Les appels au numéro d'information concernant le prélèvement à la source ne seront plus surtaxés à partir du 1er janvier 2019, a annoncé le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, lundi 17 septembre sur RTL. Actuellement, les appels au 0811 368 368 sont facturés 6 centimes la minute, plus le prix d'un appel local.

"J'ai pris en compte la demande d'usagers qui, sans doute, au mois de janvier, seront bien plus nombreux à appeler et, à partir du 1er janvier, ce standard sera gratuit, a assuré le ministre. J'ai entendu la réclamation. Il nous fallait un petit peu de temps pour la mettre en place."

La fin des appels surtaxés à l'administration

Interrogé pour savoir pourquoi la gratuité n'était pas mise en œuvre immédiatement, le ministre a invoqué "des appels d'offre qui font qu'on ne peut pas casser les choses ainsi". Gérald Darmanin a estimé que c'était le gouvernement d'Emmanuel Macron qui mettait "fin" aux appels surtaxés à l'administration.

L'Assemblée nationale a voté le 25 janvier la fin des appels surtaxés à l'administration et aux services publics, avec la création d'un numéro fixe et non surtaxé, dans le cadre de la loi sur le "droit à l'erreur". Gérald Darmanin avait fait repousser sa mise en œuvre "au début 2021 au plus tard" au motif que "son application immédiate (...) viendrait se heurter à l'exécution de contrats en cours".

Actuellement, le 39 39, numéro d'entrée vers les services administratifs, est facturé 15 centimes la minute.

Vous êtes à nouveau en ligne