VIDEO. Réforme fiscale : "Il y a toujours des gagnants et des perdants"

FRANCE 2

Jean-Paul Chapel, journaliste au service économie de France 2, explique les enjeux de la "remise à plat du système fiscal". Un chantier lancé lundi par le Premier ministre.

Jean-Marc Ayrault lance un périlleux chantier : la "remise à plat du système fiscal". Alors que le Premier ministre va recevoir les partenaires sociaux à Matignon,  lundi 25 novembre, sous l'œil sceptique de l'opposition, un sondage Ifop publié dimanche par Le Figaro révèle que 50% des Français redoutent que cette réforme fiscale ne se traduise par une hausse de leurs impôts.

"On peut les comprendre", estime Jean-Paul Chapel, journaliste au service économie de France 2. "Dans une réforme, il y a toujours des gagnants et des perdants." D'autant que "seul un foyer sur deux paie l'impôt sur le revenu" et que lorsqu'on est imposabe, "on sait en général combien on paie pour cet impôt, mais difficile de dire combien on paie en CSG, cotisations sociales et TVA", poursuit-il. Et de conclure : "C'est illisible et incompréhensible."

L'enquête Ifop fait également ressortir que 55% des sondés approuvent la proposition d'un prélèvement à la source. "Ça fait partie de la simplification", rappelle Jean-Paul Chapel. Il juge que "les discussions qui démarrent aujourd'hui auront au moins une vertu pédagogique. Par exemple, pour rappeler que l'argent collecté par le biais de la TVA sur nos achats quotidiens, c'est deux fois plus que la totalité de l'impôt sur le revenu".

Vous êtes à nouveau en ligne