Réforme fiscale : la moitié des Français craignent une hausse d'impôts

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 20 novembre 2013 à Rome (Italie).
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 20 novembre 2013 à Rome (Italie). (GABRIEL BOUYS / AFP)

Selon un sondage Ifop-"Le Figaro",  50% des personnes interrogées pensent que la volonté du gouvernement de "remettre le système fiscal à plat" va provoquer une nouvelle hausse d'imposition.

Les Français sont partagés. Face à l'annonce de Jean-Marc Ayrault de vouloir "remettre à plat la fiscalité", la moitié dit redouter que cette réforme ne se traduise par une hausse de leurs impôts. C'est ce que révèle un sondage Ifop* (PDF) publié dans le Figaro du lundi 25 novembre. Si 50% attendent une hausse des impôts à la suite de cette réforme, ils sont 35% à estimer que la charge fiscale restera stable et 12% à attendre une baisse.

Cette enquête fait également ressortir que 54% des sondés sont favorables à l'idée de fusionner impôt sur le revenu et CSG, quand 55% approuvent la proposition d'un prélèvement à la source. En revanche, seules 32% des personnes interrogées pensent que Jean-Marc Ayrault pourra mener à bien sa réforme.

Autre indicateur du scepticisme des Français, Le Figaro note que le soutien à un prélèvement à la source est en net recul : il atteignait 64% en avril 2002.

* Sondage réalisé par la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 1 015 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, contactées par téléphone les 22 et 23 novembre 2013.

Vous êtes à nouveau en ligne