VIDEO. Prélèvement à la source : "aucun perdant en trésorerie avec la réforme", assure Gérald Darmanin

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

Le ministre de l'Action et des comptes publics, invité mercredi de franceinfo, déclare que les ajustements sur les crédits d'impôt intervenus hier, vont assurer "un choc psychologique positif". 

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics, a assuré mercredi 5 septembre sur franceinfo, que la dernière mouture de la réforme du prélèvement à la source allait "s'adapter à la vie" des Français. Des modifications pour tous les contribuables bénéficiant d'un crédit d'impôt ont été opérées. "Il n’y aura aucun perdant en trésorerie de la réforme de l'impôt à la source", assure le ministre. 

Des avances dès le 15 janvier

"Il y avait à peu près 3 millions de perdants en trésorerie dans la réforme que j'ai proposée jusqu'à hier matin au président de la République. Il m'a demandé de la modifier dans ce sens", a ajouté Gérald Darmanin. "Le 15 janvier de l’année prochaine, tous les Français qui ont des crédits ou des réductions d'impôt se verront avancer sur leur compte en banque, versés par les Finances publiques, 60% de ces crédits et réductions d’impôt", a-t-il confirmé. 

"Cela concerne environ 5 millions de personnes pour les dons aux associations et aux œuvres, mais aussi aux syndicats par exemple, tous ceux qui font des investissements locatifs et toutes les personnes qui ont des crédits d'impôt au nom du service à la personne (...). Le premier choc psychologique sera positif", a-t-il précisé.

Par ailleurs, Gérald Darmanin promet qu'il "n'y aura pas de bug systémique", assurant que "le système marchera très bien pour tout le monde".

Vous êtes à nouveau en ligne