Prélèvement à la source : l'exemple britannique

France 2

Le prélèvement de l'impôt à la source existe depuis la Seconde Guerre mondiale au Royaume-Uni et est très bien accepté.

Au Royaume-Uni, votre employeur s'occupe de tout. C'est lui qui déclare vos revenus et applique le taux d'imposition en fonction du barème du gouvernement. Ici, l'impôt prélevé à la source ne date pas d'hier, il a même été instauré en pleine Seconde Guerre mondiale, en 1944, par le HMRC, les très officiels impôts de Sa Majesté.

Simplification

C'est d'une facilité déconcertante : une ligne pour le salaire brut, une ligne qui déduit l'impôt sur le revenu, une ligne qui déduit les cotisations sociales, un salaire net, et c'est tout. "Ça me simplifie la vie, je n'ai pas à mettre de l'argent de côté tous les mois pour payer mes impôts en fin d'année et je n'ai aucune tâche administrative à faire de mon côté", explique Gaëlle Chatelard, assistante marketing dans une société basée outre-Manche. Comme elle, tous les salariés au Royaume-Uni ont leurs impôts prélevés à la source, seuls les salariés indépendants doivent toujours les déclarer avant le 31 janvier de chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne