Le budget 2014 de la France est "globalement satisfaisant", juge Barroso

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, le 5 novembre 2013 à Francfort (Allemagne).
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, le 5 novembre 2013 à Francfort (Allemagne). (FRANK RUMPENHORST / DPA / AFP)

"La politique fiscale en France a atteint les limites de l'acceptabilité", met toutefois en garde le président de la Commission européenne.

Pour la première fois, la Commission européenne doit donner vendredi son avis sur les budgets des Etats de la zone euro. Son président, José Manuel Barroso, a donné un avant-goût de son verdict sur le projet de budget présenté par la France, lundi 11 novembre sur LCI. 

Il estime que le projet présenté par Paris est "globalement satisfaisant". Mais il pointe un sérieux bémol : le niveau des impôts.

"La politique fiscale a atteint les limites de l'acceptabilité"

"Aujourd'hui, la politique fiscale en France a atteint les limites de l'acceptabilité. La France est de loin le pays où les entreprises payent les impôts les plus élevés, et ça, c'est un problème pour la croissance et l'emploi", a affirmé le chef de l'exécutif européen.

"Il faut réduire les dépenses publiques et d'ailleurs, pour être juste, le plan de budget pour cette année prévoit plus d'efforts pour la réduction des dépenses que pour l'augmentation des recettes, et ça, c'est positif", a-t-il toutefois noté. Dans ces conditions, a-t-il souligné, "le budget présenté par la France est globalement positif".

Vous êtes à nouveau en ligne