Impôts : les Français poussés vers le paiement en ligne

FRANCE 2

Cette année, les avis d'impôts sur le revenu arrivent dans les boîtes aux lettres plus tôt que prévu, au cœur de l'été. Mais alors que plus en plus de Français optent pour le paiement en ligne, certains restent attachés au paiement par chèque. Attention : en 2019, le paiement par internet sera obligatoire pour tous les Français.

Alors que les contribuables qui se sont télédéclarés l'année passée connaissent déjà leur situation fiscale, tous les Français doivent-ils désormais payer leurs impôts en ligne ? "Pas tous les Français", répond la journaliste de France 2 Margaux Manière. "C'est désormais obligatoire pour tout montant d'impôt supérieur à 2 000 euros, vous ne pouvez donc pas payer par chèque. Vous devez payer alors en ligne, sur votre ordinateur, ou sur tablette ou smartphone. Petit rappel : avec internet, vous avez un délai supplémentaire de cinq jours pour payer", explique-t-elle. Mais alors quid de la prochaine déclaration de revenus ? "Au-delà d'un certain montant de revenus, vous aurez l'obligation de déclarer en ligne si votre revenu fiscal de référence est supérieur à 15 000 euros. Si vous ne pouvez pas le faire, par exemple si vous n'avez pas internet, eh bien la déclaration papier sera évidemment tolérée. Mais en 2019, quel que soit votre revenu fiscal de référence, ce sera obligatoire pour tous les Français", prévient Margaux Manière.

76% des Français paient sur internet

Ils sont de plus en plus nombreux : 76% l'an dernier. Seuls 24% optent donc pour les autres solutions comme un paiement par chèque ou en espèce. La mensualisation est la solution préférée des Français : 59% des Français l'ont choisie l'an dernier. Elle permet d'étaler le paiement sur les dix premiers mois de l'année. Il y a aussi le paiement direct en ligne : 9% des Français ont opté pour cette formule l'an dernier. Et enfin, le prélèvement à l'échéance : 8% l'ont choisi. Votre compte bancaire est prélevé directement trois fois par an. Des modes de paiement que le Trésor public veut évidemment privilégier pour faire des économies.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne