Impôts : la baisse de la CSG devant l'Assemblée nationale

FRANCE 2

Voulue par Jean-Marc Ayrault, la baisse de la CSG est discutée ce jeudi par les députés.

L'amendement de Jean-Marc Ayrault est étudié jeudi 12 novembre à l'Assemblée nationale. Il prévoit une baisse de la CSG pour les bas salaires. Actuellement, chacun paie la CSG et la CRDS à hauteur de 8% de son salaire. Un travailleur au SMIC ne paierait plus que 1,5% de son salaire si l'amendement passe.

Un bénéfice conséquent

Un smicard passerait ainsi de 116 euros par mois à 21 euros de CSG. "C'est une bonne chose pour les jeunes comme moi qui commencent dans la vie active. Ça encourage à travailler et à se projeter dans l'avenir", admet Alexis Ducornet, jeune chargé de clientèle au SMIC. Par contre pour "les smicards" qui touchent la prime d'activité, celle-ci serait en contrepartie annulée. Pour l'État, l'adoption de cette mesure, mise en application dès janvier 2017, coûterait près d'un milliard par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne