Impôt à la source : comment ça marche ?

FRANCE 2

Ce mercredi 16 mars, les ministres en charge du dossier ont donné des précisions. Le dispositif devrait être mis en place au 1er janvier 2018. Mode d'emploi avec Jean-Paul Chapel en plateau.

L’impôt à la source sera mis en place au 1er janvier 2018. C'est désormais l'employeur qui prélèvera l'impôt. "Ce n'est pas la banque, mais l'employeur qui joue le rôle de percepteur. Cela fait même une ligne de plus sur la fiche de paie. Le fisc communique le taux d'imposition à l'employeur : X%. L'employeur paye le salaire net au salarié. Il prélève en même temps l'impôt puis le reverse au fisc", explique Jean-Paul Chapel en plateau. Pour autant, l'employeur ne connaîtra pas tout de la situation financière personnelle de son salarié. "Il connaîtra seulement le taux d'imposition de X%. Alors certes, cela donne une indication sur d'autres revenus financiers ou héritages, mais ce taux dépend de tellement d'autres choses. Il dépend de la famille, des enfants, des niches fiscales, des crédits d'impôt et toutes ces informations restent secrètes", rassure le journaliste.

Pas d'imposition en 2017

Question pratique, le prélèvement à la source ne signifie pas la fin de la déclaration d'impôt. "On continuera de déclarer ses revenus comme avant parce que la situation familiale peut changer d'une année sur l'autre et cette déclaration permet d'ajuster le niveau des impôts payés", précise Jean-Paul Chapel. 2017 sera une année blanche même si le contribuable ne s'en rendra pas compte. "En 2017, on paye l'impôt sur les revenus de 2016 puis cela bascule. En 2018, on paye l'impôt sur les revenus de 2018, donc pas d'impôt sur les salaires de 2017", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne