Fraude fiscale : info ou intox ? Le vrai du faux

Sur le plateau de France 2, Margaux Manière revient sur trois points concernant la fraude fiscale afin de démêler le vrai du faux. 

Les contrôles fiscaux ne rapporteraient plus autant à Bercy que les années précédentes, telle est l'information du moment. L'occasion de revenir sur le sujet avec trois questions. La première : la fraude fiscale est-elle plus importante que la fraude sociale ? Oui. "Selon les estimations, avec la fraude fiscale 60 à 80 milliards d'euros échappent chaque année à l'État, contre un à trois milliards d'euros pour les fraudes aux prestations sociales", explique Margaux Manière, en direct sur le plateau de France 2. Il s'agit là d'estimations, la fraude étant difficile à mesurer.

Qui fraude le plus ? Quels moyens pour lutter ?

La fraude est-elle plus liée aux particuliers qu'aux entreprises ? "C'est faux. Impôt sur les sociétés, TVA, les entreprises fraudent plus. Ce sont souvent des multinationales. 40 à 51 milliards d'euros selon les estimations, contre 20 à 25 milliards d'euros pour les particuliers. Ce sont souvent des milliardaires qui exilent leur fortune", répond la journaliste. Enfin, tout est-il vraiment mis en place pour lutter contre la fraude fiscale et les moyens sont-ils en constante augmentation ? "C'est faux si on parle des effectifs qui sont passés de 13 200 en 2010 à 10 100 l'an dernier", rapporte la journaliste de France 2. Néanmoins, "c'est vrai si on parle de l'arsenal antifraude", tempère-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne