Fiscalité : le gouvernement va s'attaquer aux petites taxes

FRANCE 2

Le gouvernement souhaite supprimer certaines taxes parmi les plus petites, les taxes de niche, qui ne rapportent que très peu d'argent. 

Taxe sur les pylônes électriques qui dénaturent les paysages, taxe sur la farine pour financer la mutuelle agricole, redevance pour obstacle sur cours d'eau pour les barrages... En France, il existe près de 150 petites taxes, des taxes de niche, qui rapportent très peu à l'État. Dès 2019, le gouvernement entend supprimer 25 d'entre elles. L'objectif est de diminuer les charges des entreprises et de supprimer les taxes jugées sans intérêt.

Des taxes de niche, mais pas inutiles

Parmi elles, certaines sont pourtant jugées très utiles pour ceux qui les empochent. La taxe sur les remontées mécaniques, par exemple, aide les communes à financer la gestion des domaines skiables. Les maires se sont donc battus pour la maintenir. Ces suppressions pourraient tout de même couter 400 millions d'euros en deux ans. La liste des taxes supprimées n'a pas encore été révélée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne