Couac des impôts locaux : "un défaut de fonctionnement de Bercy"

FRANCE 2

En plateau, François Lenglet revient sur les raisons du "ratage" fiscal qui a mené ce week-end à un rétropédalage de Bercy.

Alors que Bercy vient de demander à 250 000 foyers de ne pas payer leurs impôts locaux, une première, les questions restent nombreuses. Comment une telle situation est-elle possible ? "À l'origine de ce ratage, il y a un défaut de fonctionnement de Bercy qui n'a pas alerté suffisamment sur les effets progressifs et dévastateurs de cette augmentation d'impôts qui avait été décidée il y a plusieurs années". Pour le journaliste de France 2, les parlementaires socialistes auraient également dû se préoccuper de cette situation en amont.

Une fiscalité "injuste" et "complexe"

Autre raison de ce cafouillage avancé par François Lenglet : "il n'y a pas de grand dessin fiscal pour cette majorité, il n'y a pas de plan de vol pur les impôts. Du coup, c'est le court terme qui prévaut".
Pourtant l'impression, et elle est vraie, est que les réformes fiscales se multiplient. À tel point justement que "la fiscalité française est devenue plus complexe que jamais, plus injuste que jamais et moins efficace que jamais".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne