Baisse de la CSG : en quoi consiste l'amendement Ayrault ?

FRANCE 3

Il a été voté ce jeudi à l'Assemblée nationale avec seulement 59 votants. L'ancien Premier ministre avait derrière lui une majorité de députés socialistes, même si le gouvernement n'y était pas favorable.

Dès le 1er janvier 2017, l'amendement Ayrault devrait entrer en vigueur. Il est censé être favorable aux bas salaires. La CSG est une contribution payée par les actifs et les retraités pour financer la protection sociale. L'amendement de Jean-Marc Ayrault vise à baisser la CSG pour les salaires les plus modestes. Il a été voté ce jeudi par l'Assemblée nationale. Actuellement, chaque salarié s'acquitte de cette taxe à hauteur de 8% de son salaire. Ainsi, un travailleur au Smic qui touche 1 457 euros bruts paie 116 euros de CSG. Il peut demander une prime d'activité qui correspond à 95 euros par mois. Avec la réforme Ayrault, il ne paierait plus que 21 euros sans avoir à solliciter de prime d'activité.

Un coût plus élevé

La mesure devrait donc coûter deux fois plus que ce qu'avait prévu le gouvernement. Quatre milliards d'euros, au lieu de deux. Une nouvelle charge pour le budget de l'Etat sauf si le Conseil constitutionnel retoque l'amendement, ce qui semble peu probable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne