Impôts locaux : première baisse depuis dix ans dans les grandes villes

France 3

Cette année, les impôts locaux vont baisser dans la plupart des grandes villes. Ces dernières ont voté une réduction des taux sur les taxes foncières.

C'est du jamais vu depuis dix ans. Les impôts locaux vont baisser dans la plupart des grandes villes. Une diminution qui varie entre 0,2 et 0,3%, selon la taille de la commune. Jusque-là, ces taux ne faisaient qu'augmenter chaque année, jusqu'à 5,1% en 2009. "C'est surtout la taxe foncière sur le bâti qui a baissé dans la quasi-totalité des villes et des départements", précise le journaliste Viktor Frédéric sur le plateau du 12/13.

Des villes du Sud en tête

En tête des villes qui affichent un taux en diminution : Sète (Hérault) avec -10%, suivi de Nice (Alpes-Maritimes) et Nîmes (Gard). "Attention, malgré des baisses importantes, ces trois municipalités ont toujours des taux d'imposition supérieurs à la moyenne des autres villes", poursuit le journaliste. Mais ce coup de pouce fiscal n'est pas une surprise, à un an des élections municipales, "c'est presque devenu une tradition".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne