Impôts locaux : 0,3 % de baisse en moyenne dans les grandes villes

FRANCE 2

Les impôts locaux baisseront en moyenne de 0,3% en 2019. Certaines villes vont plus loin, car leurs électeurs ont fait entendre leur ras-le-bol fiscal.

Les impôts locaux reculent légèrement, une première depuis dix ans. Mais comment les municipalités ont-elles réussi à diminuer la pression fiscale ? Dans l'Hérault, à Sète, la taxe foncière va baisser de 10% cette année. Mais comme dans la majorité des villes, la taxe d'habitation elle ne subit aucune modification. En effet, le gouvernement a décidé de l'éliminer sur trois ans pour 80% des contribuables. À un an des élections municipales, cette baisse n'est pas surprenante.

53 € en moins à Nice

En France, les impôts locaux reculent en moyenne de 0,3% dans les grandes villes après dix années d'augmentation. À Nice, dans les Alpes-Maritimes, la taxe foncière a bondi en 2018 avec +183 €. La mairie a décidé de la baisser de 53 €. En 2010, plusieurs villes, à l'instar de Nice, affirment qu'elles poursuivront cette diminution fiscale.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne