Impôts : en quoi consistera le nouvel ISF ?

FRANCE 3

C’est une réforme qui fait grincer des dents : celle sur l’ISF, l’Impôt de solidarité sur la fortune. Le journaliste David Boéri, présent en plateau, en donne les détails.

L’un de ces volets de la réforme sur l’ISF concerne certains produits de luxe, qui pourraient ne plus être taxés. C’est un effet direct de la réforme à partir du 1er janvier prochain. "Les yachts, les jets privés comme les voitures de luxe, tous les signes extérieurs de richesse ne seront plus pris en compte", explique David Boéri. "C’était le cas jusqu’à présent puisque le montant de l’ISF se calculait sur l’ensemble du patrimoine. C’est donc un symbole fort : l’opinion y voit un cadeau fait aux riches et même la majorité émet des critiques sur l’équilibre de cette réforme."

Le gouvernement se tient à cette réforme

"Pour l’instant le gouvernement ne veut pas remettre en cause son principe même, ne prendre que l’immobilier dans le calcul de ce nouvel ISF, et il refuse la création de nouveaux impôts", explique le journaliste. "Les aménagements ne peuvent donc se faire qu’à la marge au cours de la discussion budgétaire, comme le fait d'augmenter par exemple certaines taxes comme celle sur les navires de plaisance ou le malus écologique pour les voitures. (…) Avec une certitude dans tous les cas : nous serons très loin des 3 milliards d’euros d’allégement d’impôts sur l’ISF prévus dès 2018."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne