Impôt à la source : la réforme qui inquiète

France 2

La mesure phare du projet de budget 2017, c'est la réforme du prélèvement de l'impôt. Il sera prélevé à la source pour tous les salariés dès le 1er janvier 2018.

Voir son impôt prélevé directement sur sa fiche de paie chaque mois, les salariés de cette entreprise de gestion bancaire ne sont a priori pas contre. "Il y aura moins de surprises lors du paiement de l'impôt, on n’aura pas besoin de provisionner une partie de son salaire pour pouvoir payer ses impôts", explique Nicolas Martin, l'un des salariés. Mais beaucoup s'interrogent.

Manque de confidentialité

Première crainte : le manque de confidentialité, en connaissant le taux d'imposition de son salarié, le chef d'entreprise pourra en déduire des informations personnelles comme le revenu de son conjoint, ou le montant de ses biens. "Demain je vais voir mon employeur et je lui demande de renégocier mon salaire, il voit que j'ai un taux d'imposition de tant, il va se dire 'Bon, je vais y réfléchir à deux fois'". Pour répondre à cette inquiétude il y a une option : appliquer un taux neutre puis régler le reste de son impôt en fin d'année.

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne