Lanceur d'alerte : il a infiltré un paradis fiscal

France 3

La France vient de mettre à jour sa liste des paradis fiscaux. Elle comporte désormais 13 pays. Aujourd'hui, notre grand témoin nous plonge au cœur du système bancaire d'un paradis fiscal.

Dans le paradis fiscal de Jersey, il travaillait au cœur de la finance le jour. Le soir, il informait les services secrets français. Un double jeu motivé par son patriotisme. Comment s'est passée sa rencontre avec la DGSE ? "J'avais un rendez-vous prévu (...). Ils m'ont dit de balader à plusieurs points différents de Paris. J'ai compris qu'ils voulaient voir si j'étais suivi", explique Maxime Renahy.

Amasser un maximum d'informations

"Les services secrets m'ont appris à faire un itinéraire de sécurité pour voir si on est suivis dans la rue, s'il y a une filature. Une fois que l'on vous apprend à faire un itinéraire de sécurité, vous ne voyez plus jamais la ville comme avant. J'avais carte blanche pour trouver tout ce qui pouvait intéresser ou protéger les intérêts français. Il fallait amasser le plus d'informations possible", précise le lanceur d'alerte. Maxime Renahy tend l'oreille. Il écume les pubs et les soirées mondaines avec le gratin de la finance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne