Exilés fiscaux : une amnistie partielle permet leur régularisation auprès du fisc

FRANCE 2

Thierry Curtet se trouve en direct du ministère de l'Économie et des Finances à Paris pour expliquer quelles seront les retombées du dispositif d'amnistie partielle des exilés fiscaux.

La réforme de l'ISF doit faire revenir les exilés fiscaux, selon le gouvernement. Certains sont déjà revenus et ont régularisé leur situation auprès du fisc grâce à un système d'amnistie partielle mis en place en 2013. "Bercy l'a confirmé : 8 milliards d'euros en quatre ans. C'est une belle cagnotte. Bercy a confirmé avoir régularisé 50 000 dossiers. D'après Les Échos, 80% de ces régularisations concernent des comptes qui étaient en Suisse. 65% des contribuables régularisés avaient hérité de ce compte", explique Thierry Curtet.

31 décembre, la date butoir

Petit bémol, 2% des régularisations seulement concernent des comptes qui étaient à Panama ou à Singapour. "Cela veut dire que ceux qui ont mis en place un système de fraude fiscale sophistiqué n'ont pas rapatrié leurs comptes. La cellule de régularisation de Bercy fermera le 31 décembre. Après, il sera trop tard", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne