Évasion fiscale : un redressement à un milliard ?

France 3

Une enquête pointe du doigt la domiciliation de Bernard Arnault à Bruxelles (Belgique) et le soupçonne d'avoir été l'objet d'un incroyable redressement fiscal.

L'homme le plus riche de France, Bernard Arnault, patron du groupe LVMH est à la tête d'un patrimoine estimé à près de 58 milliards d'euros. En 2011, il défrayait la chronique en se domiciliant dans la banlieue chic de Bruxelles, en Belgique. L'équipe de "Pièces à conviction" a enquêté et doute de la véracité de ce domicile. La justice Belge, elle aussi, a des doutes quant à la réalité de ce domicile. En juin 2017, les poursuites sont abandonnées en Belgique en échange d'une transaction qui avoisinerait les 2,5 millions d'euros.

D'autres moyens d'échapper au FISC

Les autorités belges transmettent le dossier à Bercy. Selon les informations de "Pièces à conviction", Bernard Arnault aurait été l'objet d'un redressement fiscal d'un milliard d'euros. La domiciliation n'est pas la seule arme pour échapper au FISC. Le groupe LVMH utiliserait aussi le mécénat pour bénéficier de déductions fiscales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne