Baisse d'impôts : "une miette", "une mesurette" "contestable" et "sans efficacité"

France 3

Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés, et Étienne Lefebvre, journaliste aux Échos, débattent dans le Grand Soir 3 ce mardi 6 septembre des baisses d'impôts annoncées.

La baisse des impôts "risque d'être un non-événement. Les modalités de la baisse sont imprécises. Ça s'annonce comme quelque chose de symbolique avec une efficacité économique qui risque d'être nulle", estime Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos.

"Cette baisse est très contestable. Ça délégitime l'impôt. Or, on a besoin d'infirmières, d'enseignants, des policiers, d'artistes qui sont payés par l'impôt", selon Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.

"On est dans l'enlisement sans fin"

Et l'enseignant au centre d'économie de la Sorbonne d'ajouter : "le problème des deux derniers gouvernements est qu'ils ont augmenté les impôts pour tous et pas seulement pour les riches en accompagnant cela d'une politique économique d'austérité. Résultat : on est dans l'enlisement sans fin".

Christophe Ramaux juge le bilan global de François Hollande sévèrement : "vingt milliards de cadeaux fiscaux pour les entreprises à l'aveugle au lieu de faire des aides ciblées et 35 milliards de hausses d'impôts pour les ménages".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne