Allègements de cotisations : les fonctionnaires également concernés

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, quitte le palais de l\'Elysée, le 23 avril 2014.
La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, quitte le palais de l'Elysée, le 23 avril 2014. (MAXPPP)

Les fonctionnaires percevant des salaires inférieurs à 1,3 smic verront leurs cotisations sociales allégées.

C'est une mesure qui devrait profiter à plusieurs dizaines de milliers de fonctionnaires. La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a fait savoir, lundi 19 mai, que les fonctionnaires percevant des bas salaires devraient voir leurs cotisations sociales allégées. La ministre l'a annoncé aux syndicats, à l'occasion du début des négociations sur l'amélioration des carrières des agents. 

Cinq jours après une journée de mobilisation ayant rassemblé plusieurs milliers de personnes, les syndicats ont de nouveau réclamé un dégel du point d'indice, qui sert de base au calcul des salaires de quelque cinq millions d'agents, et est bloqué depuis 2010. Une piste exclue par le gouvernement. En revanche, Marylise Lebranchu a annoncé que les fonctionnaires devraient bénéficier d'allègements de cotisations semblables à ceux annoncés pour les salariés du privé. Les agents percevant moins de 1,3 fois le smic pourraient donc voir leur cotisations sociales baisser.

Une annonce qui n'en est pas vraiment une

La mesure, présentée comme "une annonce" par le ministère de la Fonction publique, a toutefois été relativisée par le député PS Dominique Lefebvre, membre de la commission des Finances de l'Assemblée nationale. Car selon lui, le dispositif annoncé début avril par le Premier ministre, Manuel Valls, "était censé toucher autant le privé que le public"

Une réunion annonçant les arbitrages du gouvernement dans ce dossier se tiendra dans deux ou trois semaines. La négociation sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations, qui devait s'ouvrir lundi, est quant à elle reportée après cette réunion. Les syndicats ont en effet annoncé qu'ils jugeraient de l'opportunité de cette négociation au vu des propositions faites par le gouvernement.

Vous êtes à nouveau en ligne