VIDEO. Logement social : Ayrault décrète la mobilisation générale

Francetv info

Ouvrant, mardi 25 septembre, le 73e congrès du mouvement HLM à Rennes, le Premier ministre a notamment détaillé ce qu'il attend des institutions, des propriétaires de terrains et des communes. Le chef du gouvernement veut "libérer du foncier" et "fluidifier le marché du immobilier".

IMMOBILIER - "Je tiendrai bon." Jean-Marc Ayrault s'attend à des "grincements de dents", mais il compte mobiliser l'ensemble des acteurs du secteur autour du logement social. Ouvrant, mardi 25 septembre, le 73e congrès du mouvement HLM à Rennes, le Premier ministre a notamment détaillé ce qu'il attend des institutions, des propriétaires de terrains et des communes. Le chef du gouvernement veut "libérer du foncier" et "fluidifier le marché du immobilier".

"Je réunirai prochainement à Matignon une table ronde avec les compagnies d'assurance, les banques et les autres principaux investisseurs pour établir avec eux un diagnostic des raisons de leur retrait [du marché du logement]", a d'abord annoncé Jean-Marc Ayrault. Puis il s'est adressé aux propriétaires de terrains en annonçant  que "la fiscalité des terrains constructibles sera renforcée, lors de la loi de finances 2013, pendant toute la durée de détention et, avec une application progressive dans les années à venir, au moment de la revente". Il a enfin confirmé la réforme de la loi SRU : celle-ci obligera désormais les communes à compter 25% de logements sociaux en 2025.

Vous êtes à nouveau en ligne