Un hameau au prix d'une maison

FRANCE 2

En zones rurales, de nombreux hameaux sont à vendre pour une bouchée de pain. Mais encore faut-il que les acheteurs investissent pour les rénover.

Le hameau des Ages, sur la commune corrézienne de Chartrier-Ferrière, au sud de Brive-la-Gaillarde, avec sa rue principale, ses huit maisons en pierres, ses deux grandes bâtisses partiellement rénovées, a été vendu à un acheteur qui préfère rester discret. Les 3,5 hectares appartenaient à un village de vacances. Prix de vente pour l'ensemble : 369 000 euros. "Il y a des travaux à faire, mais à ce prix-là, c'est une vraie affaire", raconte Pieter Van Den Berg, agent immobilier. Cet achat devrait sauver ce petit bourg de la ruine.

D'anciens hameaux souvent transformés en gîtes

En France, de nombreux hameaux désertés sont en danger de disparition. Depuis quarante ans, Christian-Pierre Bedel se bat pour préserver les villages de ses ancêtres : "J'ai d'abord acheté celle-ci, qui était la maison de la souche familiale, puis j'ai acheté le complément, puis j'en ai acheté plusieurs autres [...]. J'ai redécouvert une histoire que je ne connaissais pas, que j'avais envie de me réapproprier", détaille-t-il.
De nombreux hameaux repris par des particuliers ont une vocation touristique. En général, il y a beaucoup de travaux de rénovation à effectuer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne