Rénovation urbaine : des HLM transformés sans être détruits

France 2

Et si on améliorait des barres HLM vétustes au lieu de les détruire ? À Bordeaux (Gironde), des bâtiments de la cité du Grand Parc ont ainsi été élargis, augmentés d'une coque de métal et de verre qui fait entrer la lumière et offre de la place à leurs habitants.

Depuis deux ans et demi, Aurélia Ramos n'a plus la même vie. Locataire dans une cité HLM de Bordeaux (Gironde), son logement a été radicalement transformé. Son petit deux-pièces de 46 m2 a doublé de surface grâce à l’ajout d'un jardin d'hiver. Désormais, elle passe l'essentiel de son temps dans ce vaste volume qu'elle a aménagé en plusieurs salons. "Ça a changé ma vie. Quand j'ai vu ça, je n'en revenais pas", explique la locataire. La transformation de ce HLM est unique au monde. Le quartier du Grand Parc, à Bordeaux, abrite 530 logements dans trois grandes barres d'immeubles, sur lesquelles ont donc été ajoutées des surfaces extérieures vitrées.

Un chantier de deux ans

Construits dans les années 1950, les immeubles ont mal vieilli. Désuets, parfois délabrés, ils étaient promis à la destruction jusqu'à ce qu'un groupe d'architectes propose une idée audacieuse : greffer des dalles de béton préfabriqué et équipées de garde-corps sur les façades. Le résultat est stupéfiant : les murs disparaissent, habillés par leur nouvelle enveloppe déposée par une grue. Le chantier a duré deux ans et demi. Les habitants sont restés chez eux pendant les travaux, et les architectes ont gagné leur pari en évitant la destruction de ce patrimoine urbain parfois décrié.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne