Les ascenseurs bientôt obligatoires dans les immeubles neufs d'au moins trois étages

Un hall d\'immeuble dans le 10e arrondissement de Paris, le 10 février 2008.
Un hall d'immeuble dans le 10e arrondissement de Paris, le 10 février 2008. (FRANCK DUNOUAU / PHOTONONSTOP / AFP)

Pour les nouvelles constructions, le gouvernement souhaite imposer la présence d'un ascenseur à partir de trois étages, contre quatre actuellement.

Le gouvernement va rendre obligatoire "dans les mois qui viennent" l'installation d'ascenseurs dans les immeubles neufs d'au moins trois étages (en plus du rez-de-chaussée), contre quatre actuellement, a confirmé Édouard Philippe, mercredi 26 septembre. Le Premier ministre était en déplacement à Cergy (Val-d'Oise) sur le sujet du projet de loi Elan.

"Nous étions en retard, je veux rattraper ce retard et nous voulons faire en sorte que les logements neufs qui sont construits puissent être toujours pensés et conçus avec ce souci de l'inclusion et ce souci de l'adaptation permanente", a justifié le chef du gouvernement. La confirmation de cette mesure, envisagée depuis juin, intervient alors que certaines mesures de simplification des normes ont créé la polémique.

L'abaissement de 100% à 10% de la part des logements dits "accessibles" (notamment aux personnes handicapées) dans les programmes neufs est particulièrement critiqué. La commission mixte Sénat-Assemblée a finalement remonté ce taux à 20% la semaine dernière. L'ascenseur obligatoire dans les constructions neuves de trois étages et plus est "une nouvelle attendue (...) mais cela ne compense en rien la baisse du nombre de logements accessibles due à l'article 18 de la loi Elan", a réagi sur Twitter l'APF France handicap.

Vous êtes à nouveau en ligne