Rentrée universitaire : l'augmentation des loyers pénalise les étudiants

FRANCE 3

Selon le rapport de l'Unef publié vendredi 16 août, le coût de la vie étudiante est en forte hausse avec +2,83%. L'explosion des loyers dans certaines grandes villes en serait la cause.

Après deux mois de recherches, Nolwenn Tardieu, étudiante en lettres n'a toujours pas d'appartement à Paris. Avec un budget de 500 €, la tache s'avère difficile. Le logement est la principale dépense des étudiants, avec des loyers qui augmentent en moyenne de 2,97% à la rentrée. Mais de fortes disparités sont observés suivant les villes : +5% à Paris, +4,01% à Rennes (Ille-et-Vilaine) et jusqu'à +11,07 à Bordeaux (Gironde). Venue du Pas-de-Calais, Nolwenn Tardieu bénéficie d'une bourse de 109 €, insuffisante. Sa famille va devoir faire des sacrifices pour qu'elle puisse aller en faculté.

"Ils n'ont pas conscience de la tension locative qu'il y a en Île-de-France"

Pour se donner plus de chances, la jeune fille s'est rendue dans un site de location entre particuliers. Elle a pris conseil pour que son dossier soit retenu par les propriétaires. "Ils n'ont pas conscience de la tension locative qu'il y a en Île-de-France", témoigne Laetitia Caron du site PAP. Vu les montants des loyers, Nolwenn Tardieu va devoir travailler pour financer ses études.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne