Immobilier : une ville sur trois a vu ses loyers baisser

A Rennes (Ille-et-Vilaine), les loyers ont baissé de 3% sur les premiers mois de 2013, selon le baromètre Clameur du 22 mai 2013.
A Rennes (Ille-et-Vilaine), les loyers ont baissé de 3% sur les premiers mois de 2013, selon le baromètre Clameur du 22 mai 2013. (YANNICK LE GAL / ONLY FRANCE / AFP)

Selon le baromètre Clameur, révélé par Europe 1, le coût de la location diminue, notamment en raison de la baisse du nombre de déménagements.  

Une baisse de 2,4 % à Nice ou encore de 3 % à Rennes. Selon le baromètre Clameur, dévoilé mercredi 22 mai par Europe 1, les loyers ont baissé dans un tiers des villes françaises depuis le début de l'année. "Sur un marché locatif privé qui s’est enfoncé dans la dépression, en 2012 les loyers ont baissé dans 25,6% des villes de plus de 10 000 habitants", précise l'étude. En 2013, ils reculent de 0,8 % en moyenne sur les premiers mois de l’année et près d'un quart des villes connaissent une diminution d'au moins 2,5%.

Dans ces conditions, le loyer de marché s’établit à 12,60 euros/m2 en moyenne pour la France entière : 16,70 euros/m2 pour les studios et une-pièce, 12,80 euros/m2 pour les deux-pièces, ou encore 9,50 euros/m2 pour les cinq-pièces et plus, explique Clameur (Connaître les loyers et analyser les marchés sur les espaces urbains et ruraux).

Ce sont les loyers des petites surfaces qui reculent le plus (- 2%), ceux des deux-pièces baissent comme l’ensemble du marché (- 0,9 %) tandis que les cinq-pièces et plus augmentent toujours (+1,4 %). La mobilité des Français, réduite du fait de la crise, est notamment en cause : "Le chômage augmente, le pouvoir d'achat diminue, tout cela n'incite pas les familles à déménager", analyse Michel Mouillart, professeur d'économie, interviewé par Europe 1.