Immobilier : les faibles taux d'emprunt font bondir les prix

FRANCE 2

Les taux immobiliers continuent de baisser et atteignent maintenant 1,29% en moyenne, contre 1,33% en 2016. De quoi encourager les acheteurs et donc provoquer l'augmentation des prix. Le phénomène ne touche pas que les métropoles. 

Nicolas Saint-Mart, jeune chef d'entreprise, vient se renseigner auprès d'un courtier en immobilier pour emprunter de l'argent. Il veut acheter un appartement à Angers (Maine-et-Loire) au meilleur taux. Des taux exceptionnellement bas et des conditions d'emprunt qui poussent les acquéreurs indécis à acheter. "L'argent est très peu cher, ce qui nous permet d'aller chercher des records à 0,75% sur vingt ans et 1,05% sur vingt-cinq ans", explique le courtier Pierre Browaeys. 

Les villes de l'ouest de la France gagnent en attractivité

À Angers, cette forte demande a fait augmenter les prix de plus de 6% en un an. Malgré cela, les appartements se vendent très rapidement, parfois en moins de 48 heures. L'agent immobilier Antony Bernard a rarement connu un marché aussi dynamique. Aujourd'hui, toutes les villes moyennes de l'ouest de la France connaissent une hausse des prix. Des villes très attractives grâce au TGV et à la qualité de vie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne