Immobilier : la sectorisation scolaire fait exploser les prix

FRANCE 2

Une étude inédite révèle que pour éviter certains établissements scolaires, les parents n'hésitent pas à déménager à proximité des meilleurs collèges et lycées. Conséquence : les prix flambent.

Les bons établissements scolaires font-ils monter les prix de l'immobilier ? La question se pose surtout pour les collèges et les lycées publics qui obtiennent les meilleurs résultats. Pour y accéder, il faut en effet résider dans certains quartiers, ce qui peut parfois coûter une petite fortune. Pour se trouver à proximité d'une bonne école, une mère de famille lyonnaise n'a par exemple pas hésité à débourser 870 000 euros, soit 4 350 euros le mètre carré. C'est 20% de plus que le prix moyen à Lyon.

La sectorisation, un argument de vente



Partout en France, les annonces immobilières en témoignent : la sectorisation est un argument de vente. À Paris, le prix moyen du mètre carré est de 8 709 euros et les meilleurs collèges publics sont quasiment tous concentrés dans les quartiers les plus cossus. Mais la palme de la ville la plus chère pour sectoriser ses enfants revient à Toulouse (Haute-Garonne), où il faut débourser en général 27% de plus que le prix moyen local du mètre carré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne