Économie : l'achat immobilier n'est pas pris en compte dans le calcul de l'inflation

France 2

L'achat d'un logement reste un gros investissement pour un foyer. Pourtant, cette dépense n'est pas prise en compte dans l'inflation.

Les prix de l'immobilier en France ont doublé en 20 ans, avec une hausse de 130% depuis l'an 2000. La hausse est encore plus forte en région parisienne (+164%). "Cette explosion n'entre pas dans le calcul de l'indice des prix à la consommation. Pour l'Insee, ce n'est pas une consommation mais un investissement, un patrimoine que l'on achète et que l'on peut revendre", explique le journaliste Jean-Paul Chapel, présent sur le plateau du 20 Heures.

Des chiffres trompeurs

Les chiffres de l'inflation sont trompeurs. "L'Insee ne prend en compte que les dépenses de loyer estimées à seulement 6% du panier moyen des ménages, alors qu'en réalité, cela représente 20% pour un locataire. C'est une moyenne, sachant que plus d'un ménage sur deux est propriétaire. L'indice de l'inflation est tellement trompeur que même le chef économiste de la banque centrale européenne reconnaît qu'il ne reflète pas le coût de la vie", précise Jean-Paul Chapel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne