Polémique : les loyers flambent à Paris

Une nouvelle étude montre que les loyers flambent à Paris. Elle relance ainsi le débat sur l'encadrement des loyers.

Depuis la fin de l'encadrement par la justice il y a six mois, les loyers explosent. Un studio de 20 mètres carrés en plein coeur de Paris est par exemple loué à 980 euros par mois. Un autre est loué à 850 euros par mois, c'est 200 euros de plus que ce que prévoyait le plafonnement des loyers. Selon une étude menée par une association de consommateurs, le taux de conformité est passé de 61% en 2017 à 48% aujourd'hui. Cela signifie donc que la moitié des loyers ne respectent pas la loi.

"Un besoin essentiel qui mérite d'être régulé"

Pour certains propriétaires, la hausse des loyers est totalement assumée. "J'ai réalisé des travaux qui représentent 14 mois de loyer donc l'augmentation est relativement raisonnable", se justifie l'un d'entre eux. Sans réglementation, tous les prix sont permis. Mais pour Jean-Yves Mano, le président de la CLCV, le logement "n'est pas un bien comme un autre, c'est un besoin essentiel qui mérite d'être régulé". Une position partagée par la mairie de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne