Londres : le co-achat, nouvelle tendance immobilière

France 2

Après la colocation, le co-achat. C'est la dernière réponse trouvée par la capitale britannique à l'envolée des prix de l'immobilier.

"C'est une belle cuisine, mais un peu trop luxueuse", estime Shon devant une agence immobilière londonienne. "Oui, trop luxueuse. De toute façon ça dépasse largement notre budget commun", abonde Sibelle. C'est le genre de conversations que tous les couples prêts à acheter un appartement pourraient avoir. Sauf que Sibelle et Shon ne se connaissaient pas il y a encore quelques semaines. Ils se sont rencontrés sur un site internet spécialisé. En mettant en commun leurs économies, ils espèrent avoir assez d'argent pour s'acheter un appartement.

Le prix du logement multiplié par cinq en 30 ans

Shon, qui souhaite vivre à Londres, ne dispose que de 250 000 euros. À ce prix-là, il ne trouvera rien. Dans certains immeubles, ce n'est même pas le prix du balcon. En effet, Londres est la ville la plus chère au monde : en 30 ans, le prix d'un logement a été multiplié par cinq. Emma Leicester est la créatrice d'un site qui met en relation les candidats acheteurs, comme Shon et Sibelle. "Nous allons signer un contrat, semblable à un contrat de mariage. Comme cela, nous saurons quoi faire en cas de rupture", explique Shon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne