Bas-Rhin : taxer les logements vacants pour préserver les terrains

France 2

En Alsace, une commune est partie en guerre contre les logements vacants.

Muttersholtz (Bas-Rhin) est un village typique du centre de l'Alsace. En 2015, la commune décide de taxer les logements vacants. "Le fait de payer une taxe sur les logements vacants, autant en profiter pour en faire un gîte", confie Jean-Georges Fuhrer, habitant du village. Un électrochoc pour pousser les propriétaires à valoriser leurs biens face au nombre de logements inoccupés dans les environs.

Ne pas construire sur des terrains fertiles

80 logements vacants ont été dénombrés en 2015, sans compter les commerces, grandes ou ateliers à l'abandon. "Il y a une forte demande pour habiter à Muttersholtz, mais qui se traduit en général par des constructions de lotissements, ça veut dire de l'étalement urbain sur des terrains qui sont très fertiles", indique le maire EELV Partrick Barbier. La commune a donc fait le pari de l'ancien pour protéger ses terres agricoles. En trois ans, les chantiers se sont multipliés. Muttersholtz a donc réussi à garder son attractivité sans grignoter les espaces naturels environnants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne