Les prix des logements anciens à Paris battent de nouveaux records

En 2012, le prix des logements anciens en Ile-de-France devrait connaître un recul compris entre 5 et 10%.
En 2012, le prix des logements anciens en Ile-de-France devrait connaître un recul compris entre 5 et 10%. (ANTOINE LORGNIER / ONLY FRANCE)

Le mètre carré atteint 8 390 euros en moyenne, soit une hausse annuelle de 14,7%, selon une étude de la Chambre des notaires de Paris/Ile-de-France et de l'Insee publiée jeudi. 

La pierre s'enflamme. Les prix des logements anciens à Paris ont battu un nouveau record au quatrième trimestre 2011, selon une étude de la Chambre des notaires de Paris/Ile-de-France et de l'Insee publiée jeudi 23 février. Le mètre carré atteint en moyenne 8 390 euros, soit une hausse annuelle de 14,7%. 

• Les 5 quartiers les plus chers de la capitale

1 - Les Invalides (7e arrondissement) : 14 710 euros/m²
+ 14,7% en 1 an
+ 76,2% en 5 ans

2 - St-Germain-des-Prés (6e arrondissement) : 14 510 euros/m²
+ 15,5% en 1 an
+ 49,7% en 5 ans

3 - Champs-Elysées (8e arrondissement) : 14 260 euros/m²
- 5,4% en 1 an
+ 54,8% en 5 ans

4 - St-Thomas d'Aquin (7e arrondissement) : 14 060 euros/m²
+ 21,1% en 1 an
+ 64,6% en 5 ans

5 - Odéon (6e arrondissement) : 13 090 euros/m²
+ 1,3% en un an
+ 49,9% en 5 ans

Les 5 quartiers les moins chers

1 - Pont de Flandre (19e arrondissement) : 6 090 euros/m²
+ 10,7% en 1 an
+ 44,3% en 5 ans

2 - La Villette (19e arrondissement) : 6 280 euros/m²
+ 13,4% en un an
+ 40,8% en 5 ans

3 - La Goutte-d'Or (18e arrondissement) : 6 290 euros/m²
+ 16,5% en un an
+ 47,7% en 5 ans

4 - Amérique (19e arrondissement) : 6 340 euros/m²
+ 12,0% en 1 an
+ 36,1% en 5 ans

5 - La Chapelle (18e arrondissement) : 6 490 euros/m²
+ 16,3% en 1 an
+ 55,6% en 5 ans

Les prix devraient baisser en 2012

L'année 2012 devrait marquer un net infléchissement. Pour l'ensemble de l'Ile-de-France, les prix des logements anciens, maisons comprises, devraient connaître un recul compris entre 5% et 10%, ont indiqué les notaires de la région lors d'une conférence de presse.

Mais ils préviennent : cette rupture "avec le long cycle haussier (…) ne sera durable que si la construction neuve s'accèlere durablement en Ile-de-France pendant plusieurs années"

Pour la France entière, la hausse des prix des logements anciens sur l'ensemble de l'année 2011 a été de 4,3%, indique l'Insee. L'augmentation a atteint 6,7% pour les appartements et 2,6% pour les maisons.

En province, les prix ont connu une légère baisse de 0,1%. Le nombre de transactions dans la France entière est estimé à 828 000 entre octobre 2010 et septembre 2011, en hausse de 12% par rapport aux 12 mois précédents.

Vous êtes à nouveau en ligne