Immobilier : les logements se vendent malgré des prix en hausse

France 2

Le marché de l'immobilier repart à la hausse. Le prix du mètre carré a connu un pic inhabituel au premier trimestre à Paris ou à Nantes.

L'accessoire printemps-été 2017 chez les agents immobiliers, c'est le panneau : "Vendu". Selon les chiffres du réseau Guy-Hocquet, les ventes ont bondi de 15 % en France au premier trimestre de l'année et de 17% à Paris. Cet engouement s'explique par les taux d'intérêt historiquement bas. Ils ont légèrement augmenté. Ils tournent autour de 1,65% sur vingt ans. Les acheteurs se dépêchent.

La demande plus forte que l'offre

Les acquéreurs sont soit des primo-accédants, soit des investisseurs, autrement dit ils ne revendent pas de logement pour acheter. Mécaniquement, l'offre diminue et la demande augmente. Conséquence : les prix s'envolent : 5,2% à Paris en un an, d'après le réseau Century 21, pour 8 743 euros le mètre carré en moyenne. La hausse est sensible également à Lyon et Bordeaux (5%), Nantes (4%).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne