VIDEO. En Hongrie, dormir dans la rue est désormais strictement interdit

BRUT

En Hongrie, une nouvelle loi vient d’entrer en vigueur ce lundi 15 octobre. Elle interdit aux personnes sans-abri de dormir dans la rue.

Les SDF ne pourront désormais plus dormir dehors en Hongrie. La loi qui interdit aux personnes sans-abri de dormir dans les espaces publics est en effet entrée en vigueur ce lundi 15 octobre. À l’origine de cette loi constitutionnelle : le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Il s'agit plus précisément d'un amendement qui vient durcir une loi de 2013. Elle en faisait déjà un délit passible d'une amende de 500 euros. Aujourd’hui, "la résidence habituelle dans un espace public" est strictement interdite. 

L’ONU et plusieurs associations considèrent que cette décision est "cruelle et incompatible avec la loi internationale relative aux Droits de l'homme."

Quelles conséquences ?

La police pourra déloger les SDF et démanteler les cabanes et les abris de fortune installés dans l'espace public et ce en toute légalité. Attila Fulop, le secrétaire d'État aux Affaires sociales entend ainsi s'assurer que "les sans-abri ne se trouvent pas dans les rues la nuit et que les citoyens puissent circuler dans l'espace public sans entraves."

Les opposants à la loi, eux, trouvent cette loi inapplicable et injuste. "À long terme, ni la police ni le système de protection sociale n'ont la capacité de se conformer réellement à cette loi", estime une opposante à la loi. 

En Hongrie, on compte au moins 20 000 sans-abri. Les centres d'hébergement d'urgence gérés par l'État offrent un nombre de places estimé à 11 000.

Vous êtes à nouveau en ligne