Trêve hivernale: des milliers de locataires risquent l'expulsion

France 2

A partir du lundi 1er avril, des milliers de familles sont de nouveau expulsables de leur logement.

Avec moins de 600 euros de pension mensuelle, les mois sont difficiles pour Sidiki Camara, retraité de 77 ans, et payer son loyer est devenu compliqué. Au fil des années, il a d'ailleurs accumulé une dette de 23 000 euros auprès de son bailleur. Avec la fin de la trêve hivernale dimanche 31 mars, il risque d'être expulsé.

Faire baisser le nombre d'expulsions

En signe de protestation, la fondation Abbé-Pierre a déroulé un paillasson géant devant le ministère du Logement. Objectif ? Tirer la sonnette d'alarme et demander un plan d'urgence national. "On lui demande concrètement de débloquer en urgence 100 millions d'euros pour commencer à enrayer la hausse des expulsions", explique Marie Rothhahn, juriste à la fondation au micro de France 2. Elle rappelle que 1 500 expulsions avec les forces de l'ordre ont été réalisées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne