Solidarité : garder sa maison à tout prix

FRANCE 2

Parmi les 4 millions de mal-logés en France se trouvent des personnes propriétaires de leur logement. France 2 a été à leur rencontre.

On imagine les personnes propriétaires de leur logement à l’abri des ennuis, et pourtant… En investissant à Lunel (Hérault), Ingrid Dupuy ne s’attendait pas à de tels dégâts : "Ce mur est complètement poreux, donc on a des infiltrations dans le couloir et dans notre chambre à coucher". En trois ans, la maison est devenue une passoire. Il aurait fallu lancer des travaux dès les premiers signes d’infiltration, mais Ingrid Dupuy et son mari perdent leur emploi à ce moment-là. La maison devient un poids pour la famille.

Appel aux dons sur internet

"On en est déjà à 22 000 euros de travaux, on se demande jusqu’où ça peut aller", confie-t-elle. Ils ont dû demander de l’aide à l’Agence nationale de l’habitat, qui a réglé 12 000 euros de la facture. Restent 10 000 euros, qu’ils ont du mal à réunir seuls. Malgré leur retour à l’emploi, ils viennent de lancer un appel aux dons sur internet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne