Prix de l'énergie : "Il y a des gens qui ne se chauffent quasiment plus du tout"

Un tiers des Français sont très soucieux de leur facture énergétique.
Un tiers des Français sont très soucieux de leur facture énergétique. (ERIC ROGER / MAXPPP)

Selon des chiffres publiés mardi par le médiateur national de l'énergie deux jours avant le début de la trêve hivernale, près d'un tiers des Français ont restreint leur consommation de chauffage cette année pour réduire leurs dépenses.

Depuis le début de l'année, les prix du gaz naturel et du fioul, deux énergies très utilisées pour le chauffage, ont augmenté du fait de la remontée des cours du pétrole. Près d'un tiers (30%) des Français ont restreint leur consommation de chauffage cette année pour réduire leurs dépenses énergétiques, selon des chiffres publiés mardi par le médiateur national de l'énergie deux jours avant le début de la trêve hivernale. "Un tiers des Français sont très soucieux de leur facture énergétique", a expliqué sur franceinfo Jean Gaubert, médiateur national de l’énergie. "Il y a des gens qui ne se chauffent quasiment plus du tout."

franceinfo : Est-ce que beaucoup de Français se privent de chauffage pour faire des économies ?

Jean Gaubert : Oui, c'est une évidence. On fait souvent la promotion des économies d'énergie et il faut le faire, mais il faut d'abord se dire que beaucoup de nos concitoyens n'ont pas eu besoin de cette promotion pour se restreindre parce que leur budget le leur impose. 30% des Français sont concernés, c'est le chiffre qui ressort du sondage que nous avons fait et que nous faisons tous les ans. Cela montre bien qu'un tiers des Français sont très soucieux de leur facture énergétique, pas simplement parce qu'ils ont des appétits d'écologie mais tout simplement pour des raisons financières.

Que vous demandent les personnes qui vous écrivent ?

Souvent, ils nous écrivent en nous disant qu'ils ne peuvent plus payer la facture, qu'elle est trop élevée, ils demandent comment faire. Parfois, il y a des erreurs sur la facture et nous la faisons corriger. Très souvent, nous obtenons des opérateurs des délais, mais ce sont des délais et il faudra quand même payer la facture à un moment.

Est-ce qu'il y a des gens qui ne peuvent pas se chauffer du tout ?

Oui et malheureusement déjà depuis assez longtemps, il y a des gens qui ne se chauffent quasiment plus du tout. Souvent les logements pour tenir dedans, on a bouché tous les orifices, il y a donc des problèmes d'humidité. Au-delà du fait qu'on se chauffe ou non, quand on a bouché tous les orifices on a aussi souvent des problèmes sanitaires. Il y a des pathologies particulières qui sont liées aux familles qui ne peuvent plus se chauffer.

La trêve hivernale débute aujourd'hui. Avez-vous été saisi de cas de coupure ou d'expulsion hier ?

Non, mais on sait que la période d'octobre mes services sont très sollicités parce qu'il y a la menace de coupure qui arrive et que les familles n'ont pas toujours l'argent pour éviter cette coupure et on sait que les opérateurs sont assez actif en cette période. On a deux périodes de coupure, c'est juste avant la trêve et la deuxième, juste après.

Est-ce intéressant de faire jouer la concurrence ?

On peut essayer de trouver des prix un peu moins chers que les tarifs réglementés. Le marché s'est ouvert et des opérateurs font des offres entre 5% et 10% moins cher. On peut faire jouer la concurrence, mais tous les prix vont augmenter parce que sur le marché mondial le prix du pétrole et le prix du gaz augmentent. C'est extrêmement facile de changer d'opérateur. Vous appelez celui que vous avez choisi et c'est lui qui fait toutes les démarches. C'est gratuit. Vous pouvez changer à tout moment. Vous pouvez revenir au tarif réglementé si vous préférez.

Vous êtes à nouveau en ligne