Palmarès européen du mal-logement : la France dixième (Fondation Abbé Pierre)

Badges de la Fondation Abbé Pierre
Badges de la Fondation Abbé Pierre (JOEL SAGET / AFP)

La France est dixième du palmarès européen annuel du mal-logement publié ce vendredi par la Fondation Abbé Pierre, soit un progrès de deux places par rapport à 2015. Le Luxembourg arrive en tête, suivi de l'Irlande et de la Finlande. La Grèce est vingt-huitième et dernière.

La Fondation attribue ce progrès de la France "à son système de logement social et d’allocations logement, qui lui permet de connaître un taux particulièrement faible de ménages en taux d’effort excessif (plus de 40 % des revenus consacrés au logement)".

"Ceci dit, la 10e place de la France peut interroger sur la performance de certaines politiques publiques de l’Hexagone. La France est moyenne en matière de sur-occupation, de précarité énergétique et de privation sévère de logement et affiche un taux élevé de ménages en impayés", ajoute le communiqué de la Fondation Abbé Pierre.

Les pays nordiques arrivent en tête notamment, selon la Fondation, "grâce à des politiques d'Etat providence anciennes et à des normes juridiques et culturelles de qualité".

Le Royaume-Uni recule de huit places, et chute au vingtième rang, notamment en raison des coupes budgétaires sur les allocations logement.

Ce palmarès tient compte du coût du logement, des ménages en impayé, des difficultés de chauffage, et de la sur-occupation et de l'insalubrité.