Marseille : un rapport met en cause la gestion municipale

France 3

À cinq mois des municipales, la gestion des comptes de la ville de Marseille (Bouches-du-Rhône) est fortement mise en cause selon un rapport divulgué samedi 9 novembre un an après les effondrements des immeubles de la rue d'Aubagne.

Des habitants de la rue d'Aubagne se préparent à un pique-nique samedi 9 novembre, un an après la mort de huit personnes dans l'effondrement de deux immeubles, dont l'un appartenait à la mairie. Une triste commémoration d'un épisode sinistre qui a mis sur la sellette l'équipe municipale. Un rapport de la chambre régionale des comptes enfonce le clou. D'après les journalistes qui ont pu le lire, la mairie y est décrite comme n'ayant pas la connaissance exhaustive de son patrimoine. Ce qui l'empêche de l'entretenir correctement.

Des habitants désabusés

Les habitants de la rue d'Aubagne s'en doutaient un peu. "C'est consternant. En fait, il n'y a plus rien à en dire. L'indifférence et le mépris se retournent contre eux", souligne une habitante. Le rapport pointe également du doigt la gestion des 12 000 agents de la ville avec une durée de travail trop faible, des rémunérations excessives ou des embauches deux fois plus nombreuses que les départs en retraite. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne