Marseille : un adjoint loue un logement insalubre

France 3

Cinq mois après l'effondrement d'immeubles rue d'Aubagne, à Marseille (Bouches-du-Rhône), un élu de la ville est accusé d'avoir loué un logement insalubre dans le 8e arrondissement de la cité phocéenne.

La moisissure a gagné tout l'appartement et ressortait même du carrelage au sol. Le compteur électrique était installé dans la douche. Un logement insalubre loué 520 €, dans un immeuble du 8e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône). Son propriétaire n'est autre que l'adjoint au maire de Marseille, chargé du patrimoine, André Malrait.

L'élu devra réaliser les travaux

"Ça a infecté tout mon linge, mes chaussures (...) et aussi là où je dormais", explique l'ancienne locataire Jennifer Mbon. L'avocate de la jeune femme a mandé un huissier pour constater l'insalubrité du logement. Les conclusions sont sans appel : le procès verbal évoque un "local ressemblant à un couloir large de 2 mètres à 2 mètres 50 (...) destiné, à son origine, à un parking." L'épouse du maire adjoint nie en bloc et accuse la locataire d'avoir dégradé son bien. Les services d'hygiène et de santé de la mairie de Marseille ont mis en demeure André Malrait de réaliser les travaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne