Marseille : les habitants partagés entre colère et incompréhension

France 2

Le ton monte dans la cité phocéenne, 48 heures après l'effondrement de trois immeubles en plein cœur de la deuxième ville de France.

Aux pieds des immeubles effondrés, la colère se lit sur le visage des Marseillais mardi 6 novembre. Mardi soir, une cinquantaine d'habitants, furieux, se sont rassemblés pour réclamer le départ du maire de la cité phocéenne, Jean-Claude Gaudin. Selon eux, la mairie serait responsable de l'état déplorable du logement dans la ville ."Quand on dort, on ne sait pas si on va se lever le lendemain", confie Nadia Bensassi, une mère de famille qui habite non loin des lieux du drame.

40 000 logements insalubres à Marseille

Un parc privé dégradé, une situation critique, des acteurs dépassés... C'est ce que dénonce mercredi matin dans La Provence le rapporteur sur l'habitat indigne. Dans un rapport remis au gouvernement en 2015, il recensait 40 000 logements insalubres à Marseille, mettant en danger la santé ou la sécurité de 100 000 habitants. Depuis 2011, la mairie a engagé un vaste plan de requalification du centre-ville. Une initiative insuffisante pour éviter le drame de la rue d'Aubagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne