Midterms aux États-Unis : Ilhan Omar, une réfugiée au Capitole

FRANCEINFO

Les élections de mi-mandat aux États-Unis ont donné lieu à l'élection d'Ilhan Omar, une réfugiée somalienne, au Congrès américain. Portrait.

Ilhan Omar l'assume : "Les choix que nous faisons ne sont pas forcément ceux que partagent la majorité des Américains". Pourtant, à 36 ans, Ilhan Omar vient d'être élue députée démocrate du Minnesota. Son parcours est hors norme. Devant les militants, elle se présente comme la "première femme de couleur à représenter notre État au Congrès", la "première femme à porter le hijab pour représenter notre État au Congrès", la "première réfugiée à avoir été élue au Congrès", mais aussi "l'une des premières femmes musulmanes élues au Congrès".

"J'aime la démocratie comme seul quelqu'un qui a connu son absence peut l'aimer"

À 8 ans, elle fuit la guerre civile en Somalie et passe quatre ans dans un camp de réfugiés au Kenya avant de s'installer à Minneapolis, au Minnesota. "En tant qu'immigrée, je comprends et j'aime la démocratie comme seul quelqu'un qui a connu son absence peut l'aimer", explique-t-elle. Aux antipodes de Donald Trump, l'ancienne militante des droits civiques se bat sur tous les fronts. "Nous nous battrons pour abolir la police de contrôle des frontières, maintenir les familles unies, protéger les réfugiés, protéger le droit des femmes à choisir et lutter contre le changement climatique", promet-elle. Depuis 2016, Ilhan Omar était élue au Parlement du Minnesota.

Vous êtes à nouveau en ligne