Marseille : la cité Corot évacuée

FRANCE 3

Une centaine de personnes, dont des enfants, ont quitté un bâtiment de la cité Corot, à Marseille (Bouches-du-Rhône), à la suite d'un arrêté municipal.

Dans les Bouches-du-Rhône, à Marseille, des centaines de personnes ont dû plier bagage dans la matinée du lundi 17 décembre. Les 96 logements du bâtiment A du parc Corot doivent être vidés avant la tombée de la nuit. Ils ont été frappés par un arrêté municipal d'insécurité imminente. L'immeuble est le symbole de l'insalubrité dans les quartiers nord de la cité phocéenne.

"Le parc Corot, c'est le terminus de la misère à Marseille"

"Le parc Corot, c'est le terminus de la misère à Marseille", résume la députée La République en marche Alexandra Louis. "Quand les personnes ne savent pas où aller, elles viennent là." Djamila, par exemple, était de ceux-là. Locataire pour 540 euros par mois, elle nous avait ouvert les portes de son trois pièces où les rats venaient jusque dans sa cuisine. Les 30 familles en possession d'un bail sont parties il y a trois semaines, les autres ont attendu le dernier moment. Les forces de l'ordre sont venues évacuer la centaine de squatteurs. L'effondrement d'un immeuble rue d'Aubagne a révélé l'ampleur de l'insalubrité à Marseille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne