Marseille : l'enquête pour déterminer les responsabilités s'annonce longue

Trois jours après l'effondrement de trois immeubles à Marseille (Bouches-du-Rhône), le procureur de la République s'est exprimé sur l'enquête.

Trois jours après le drame à Marseille (Bouches-du-Rhône), les enquêteurs n'ont qu'une question : quel immeuble a emporté les autres dans sa chute ? Celui du 63 de la rue d'Aubagne ? Le procureur de la République, Xavier Tarabeux, a prévenu que l'enquête serait longue et difficile. "En l'état il est prématuré de pouvoir établir et d'imputer des responsabilités pénales", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse mercredi 7 novembre.

D'autres immeubles menacent de s'effondrer

La justice a pourtant recueilli le témoignage essentiel d'une habitante qui vivait au numéro 65. Elle a appelé les pompiers la nuit du drame pour signaler une fissure qui s'agrandissait. Finalement, elle a rappelé un peu plus tard pour leur dire de ne pas intervenir, a expliqué le procureur. Les investigations se poursuivent, mais depuis quelques heures, les travaux de sécurisation et les recherches sont au ralenti, car d'autres immeubles menacent de s'effondrer. Des expertises sont en cours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne