Logement : un permis de louer anti-taudis

france 3

Le dramatique incendie du dimanche 20 août, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), serait une conséquence du mal-logement. Pour lutter contre ce phénomène, les municipalités ont désormais la possibilité d'instaurer un permis de louer. 

C'est un pavillon que se partageait une dizaine de familles depuis des mois. Dans la cour, dans la matinée du mardi 21 août, tous attendent d'être relogés tandis que les services d'hygiène de la municipalité de Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) procèdent au constat. Au sous-sol, le plafond tient encore grâce à des poteaux de bois. Quant à la pièce qui servait de salle de bains, elle est insalubre. Une maison divisée en onze logements, tous loués entre 700 et 900 € par mois. La municipalité suspecte le propriétaire d'être un marchand de sommeil. Malgré plusieurs avertissements, il n'a jamais réalisé les travaux nécessaires. La maison sera condamnée jusqu'à ce qu'elle soit remise en état. Mais le propriétaire lui, ne sera pas poursuivi.

Permis de louer obligatoire à Fourmies

Alors pour dissuader les mauvais bailleurs, certaines municipalités ont mis en place un permis de louer, une sorte de label qui garantit le bon état du logement. À Fourmies, dans le Nord, la municipalité effectue systématiquement des contrôles. Ici, le permis de louer est même devenu obligatoire depuis quelques mois, avant toute signature de bail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne