Logement : un dispositif pour lutter contre les passoires thermiques

FRANCE 2

Alors que de nombreux Français subissent la canicule dans des logements mal isolés, les députés examinent le projet de loi sur "les passoires thermiques".

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est un véritable calvaire sous les toits que subit Virgil Walter, un étudiant strasbourgeois. Le jeune homme vit au dernier étage de son immeuble, une passoire thermique. À 18 heures, il fait 34°C dans l'appartement. "On essaie d'avoir le moins de lumière possible, et d'essayer d'avoir des courants d'air pour rafraichir en même temps. Il y a peu de chances que ce soit bien isolé", explique l'étudiant.

7 millions de logements mal isolés

En France, 7 millions de logements sont des passoires thermiques. Des habitations classées F ou G, loin des logements bien isolés classés A ou B. Pour réduire leur nombre, le gouvernement veut obliger les propriétaires à faire des travaux d'isolation. Son idée : quand un logement classé F ou G est vendu, le notaire consignerait jusqu'à 5% du montant de la vente. L'argent servirait à financer des travaux d'isolation et le logement ne serait plus une passoire thermique. Ce dispositif concernerait 100 000 logements par an et devrait s'appliquer en 2021. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne